La remise des diplômes

graduation

Un rite de passage qui mérite un moment fort !

Voilà, ça y est, après toutes ces années d’études (même sans suivre des études supérieures d’ailleurs), vous avez décroché votre diplôme !

Joie, bonheur, soulagement.

Vous l’avez reçu par courrier ou alors vous avez fait la queue dans un obscur couloir pour le récupérer dans un bureau par une secrétaire, certes éventuellement souriante, mais qui a quand même d’autres chats à caresser…

Voilà, voilà, voilà…

Bien.

C’est tout.

C’est peu.

Vous savez ce que j’aimerais ? Que l’on y mette du pep’s, du faste, du vivant, du cérémonial !
Pourquoi ?
Mais parce qu’on le mérite !

Parce que toutes ces années de travail, de privations, de nuits courtes, de révisions, de stress, de cerveau en ébullition, de moments de doute, de partages avec les enseignants et les camarades méritent d’être récompensés.

Alors oui, certes, le diplôme en lui-même est une récompense… mais en faire un moment spécial ne me semblerait pas superflu.

Evidemment, on fête ça avec les copains, en boîte avec moult alcools forts et puis, encore un peu vaseux, on file chez les parents, on sort le champagne et on fête ça en famille.

Mais je trouve que ça n’est pas suffisant.

On ne vient pas seulement d’obtenir un diplôme.

On franchit une étape.

On tourne une page de sa vie pour en commencer une nouvelle.

Et comme pour toute grande étape dans sa vie cela mérite d’y consacrer un cérémonial.

D’ailleurs bon nombre de pays en Europe, sans parler des USA évidemment, savent faire de ce moment un temps fort qui restera graver à tout jamais dans leur esprit.

Fort heureusement, la France voit depuis une dizaine d’années le retour à un décorum universitaire pour la remise des diplômes.
Je dis retour car il semblerait que la remise des diplômes fut inaugurée en France durant la Renaissance par les étudiants de l’université de Paris.
Désormais des écoles et des universités françaises renouent avec la tradition et organisent des cérémonies de remises de diplômes avec tous les professeurs, les étudiants et bien sûr les parents !

Nous connaissons bien ces rituels grâce aux séries américaines : les étudiants revêtent la toge et la toque de forme carrée, et montent sur scène chacun leur tour récupérer leur diplôme (généralement enroulé et fermé par un joli ruban) sous les acclamations de leurs pairs et des familles.

C’est solennel, convivial, émouvant.

Camille Rosenthal-Sabroux, responsable d’un master 2 en sciences de gestion à l’université Paris-Dauphine explique ce phénomène :
« Je pense qu’il s’agit davantage d’une demande de repères, de solennité et d’un retour à une symbolique que véritablement d’une influence américaine. Cela renvoie en tout cas à chacun une image très positive des études et de l’obtention d’un diplôme« .*

Récapitulons tous les bienfaits de ce type de cérémonie :

– reconnaissance et concrétisation du travail fourni
– valorisation des études
– renforcement du lien communautaire
– symbolise le passage entre la vie étudiante et la vie professionnelle

remise de diplôme

* interview le Monde.fr du 29.05.2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s