Le Top 5 des rituels essentiels pour les enfants de 0 à 6 ans

he's going to be taller than dad norman rockwell

Les enfants ont besoin de rituels car les rituels, en structurant et donnant du sens à nos existences,  rassurent. Ce sentiment de sécurité et d’appartenance contribue à la construction de l’identité et aident à l’apprentissage. Les professionnels de la petite enfance l’ont bien compris et c’est la raison pour laquelle le temps et les activités dès l’entrée en crèche sont rythmés par des rituels.

Dès la naissance d’un enfant il est donc nécessaire de bien comprendre l’enjeu affectif et identitaire des rites de passage et d’instaurer des rituels et routines au quotidien.

Voici mon TOP 5 des rituels essentiels pour les enfants 

1.Le coucher et le lever.

Tous deux sont un passage, un temps de transition dont la qualité va déterminer la suite.  Une matinée entamée dans le stress n’augure pas d’une journée sereine. Un coucher agité ne favorise pas l’endormissement. C’est vrai pour les adultes, ça l’est d’autant plus pour des enfants…

A nous donc de les aider au mieux dans ces moments du quotidien en instaurant de petits rituels tout en douceur.

freedom from fear norman rockwell

Freedom from fear. Norman Rockwell

  •  Un réveil serein et accompagné de petits rituels apporte à l’enfant, et le reste de la famille, de l’énergie et de la sécurité pour entamer positivement une nouvelle journée.  Câlins, petits massages, bisous et mots doux, une chanson, ou pourquoi des blagues, l’idée étant d’apporter de la douceur dans cette phase de transition. Si ce petit moment privilégié se poursuit par un petit-déjeuner accueillant c’est encore mieux ! Préparer une table avec la tasse et la repas du matin préféré de chacun par exemple.
  • Le coucher est souvent source d’angoisse pour les enfants : peur du noir, peur de quitter les parents pour ce temps de la nuit rempli d’inconnu et pourvoyeur de cauchemars, stress de la journée. Des rituels apaisants tels qu’un massage, l’écoute d’une musique relaxante, le point sur les moments positifs de la journée, une histoire lue, aident énormément. Et si l’histoire demandée par votre enfant est immuablement la même plusieurs soirs de suite, dites-vous que c’est normal : la répétition est la base même d’un rituel. C’est justement cette part d’attendu qui est rassurante !

2.Les fêtes d’anniversaire

party norman rockwell

Party. Norman Rockwell

C’est LA fête, celle qui est exclusivement réservée à l’enfant autour duquel tout tourne ! Comme un véritable hommage à ce qu’il est, cette fête ancre l’enfant dans sa lignée et le rassure sur la place qu’il occupe dans la famille. Il s’y prépare plusieurs jours à l’avance et s’attend à ce que les codes soient conformes : une fête, un gâteau sur lequel il devra souffler les bougies, et le(s) cadeau(x) ! C’est aussi un moment de partage.

En fêtant l’anniversaire avec ses amis et/ou au sein même de l’école ce rituel participe de son identité sociale.

3.Le passage au pot 

Avant tout il faut savoir que l’acquisition dite « de la propreté », c’est-a-dire le contrôle de la vessie et des sphincters, dépend de l’évolution neurologique de l’enfant. En général cette maturité neurologique se situe autour de 18 mois. Il doit également être prêt psychologiquement. Il est nocif de hâter les choses.

Pour l’enfant c’est une étape importante vers un statut de « grand ». Et changer  de statut, comme changer d’habitudes, peut s’avérer difficile. On va l’y aider en l’accompagnant dans cette étape et en respectant son rythme. Installer le pot dans les toilettes et l’inviter à s’asseoir dessus après chaque repas durant quelques minutes va l’habituer peu à peu. Ne pas insister. Si le résultat attendu est produit cela peut être le fruit du hasard donc ne pas en faire des tonnes. On lui dit qu’il a réussit et on l’encourage à reproduire la prochaine fois mais ce n’est pas non plus l’exploit de l’année. On peut aussi lui lire des histoires sur le sujet. La littérature enfantine regorge de livres sur le sujet !

 

baby norman rockwell

Delight. Norman Rockwell

4.L’entrée en maternelle

Surtout si l’enfant n’est pas allé préalablement en crèche l’entrée en maternelle sera la première grande séparation d’avec ses parents. Ce grand pas vers l’extérieur signifie se retrouver durant de longues heures dans un nouvel environnement, entouré de nouvelles personnes, faisant l’apprentissage de nouvelles activités et découvrant de nouveaux rituels. Et puis surtout l’enfant quitte le monde des bébés ! C’est un vrai rite de passage.

Il est conseillé de préparer l’entrée en maternelle en lui expliquant les nouvelles activités qu’il va découvrir, les nouveaux amis qu’il va se faire. Mais attention de ne pas enjoliver ni masquer les contraintes, l’école c’est aussi respecter des règles et des horaires. On peut préparer le terrain par l’achat du cartable et des fournitures mais également la visite des locaux et faire la connaissance de l’institutrice.  On peut lire là aussi la littérature enfantine sur le sujet.

his first day of school norman rockwell

His first day of school. Norman Rockwell

Le jour J : le rituel du matin sera d’autant plus important ! Réveil en douceur, petit-déjeuner, les vêtements et le cartable prêts pour éviter tout stress inutile.  A ce propos il peut être judicieux de prévoir des vêtements faciles à enlever car même s’il est censé être « propre » il peut avoir encore des oublis et des urgences. S’il sait que son pantalon sera facile à défaire cela l’aidera. Prévoir aussi des vêtements de rechange au cas où et le lui dire. On peut prendre une photo pour immortaliser ce moment et en faire un rituel à chaque rentrée scolaire.

Le moment le plus difficile est souvent celui de la séparation, prendre le temps du câlin, des bisous et de lui rappeler que vous serez présent pour venir le chercher à la sortie de l’école. Surtout ne pas être en retard ce soir-là !

5.La perte des dents de lait

En France, comme dans d’autres pays, on connaît la petite souris chargée de remplacer par une petite pièce  la dent de lait perdue, dans les pays anglos-saxons c’est la fée des dents qui s’en charge. Ce petit rituel est important car il coïncide avec le développement de l’autonomie de l’enfant et son entrée dans le monde des grands, puisque c’est en général vers 5-6 ans, l’âge de l’entrée à l’école primaire que les premières dents de lait tombent. Remplacer durant la nuit la petite dent par une belle pièce brillante permet de fêter cette étape.

Missing tooth. Norman Rockwell

C’est un conte français du 17ème siècle qui serait à l’origine de ce rituel « La Bonne Petite Souris » de la Baronne d’Aulnoy. On y parle d’une fée qui se transforme en souris pour aider une reine à vaincre un méchant roi en se cachant sous l’oreiller du roi, puis en lui faisant tomber toutes ses dents.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s